Apporteur d'affaires dans l'immobilier

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2019

Sommaire

L'apporteur d'affaires est une personne qui met en rapport le vendeur d'un bien immobilier et un potentiel acquéreur. Il s'agit d'une simple entremise, l'apporteur d'affaires ne prenant pas part à la négociation.

Apporteur d'affaires : définition

Contrairement à l'agent commercial et au négociateur immobilier, la profession d'apporteur d'affaires immobilier n'existe pas. En effet, la loi Hoguet, qui réglemente la profession d'agent immobilier, prévoit de façon exhaustive qui peut intervenir dans une négociation immobilière et à quelles conditions. Or elle ne prévoit pas les apporteurs d'affaires.

Pourtant, il peut arriver à tout individu particulier, en pratique, de désirer mettre en rapport vendeur et acheteur d'un bien immobilier contre le versement d'une commission, bien que n'ayant aucun statut juridique.

Lire l'article Ooreka

Aspect exceptionnel de la mission d'apporteur d'affaires

La loi Hoguet du 2 janvier 1970 est très claire : seuls les titulaires de la carte professionnelle (ou d'une carte professionnelle européenne, délivrée selon les modalités définies par le décret n° 2017-1481 du 17 octobre 2017) peuvent prendre part aux opérations de vente immobilière et d'entremise entre vendeurs et acquéreurs. Les particuliers, même à titre accessoire, ne peuvent en principe pas intervenir. La loi sanctionne d'ailleurs de 6 mois d'emprisonnement et de 7 500 € d'amende le fait d’utiliser la dénomination « agent immobilier », « syndic de copropriété » ou « administrateur de biens » sans être titulaire de la carte professionnelle correspondante (article 14 de la loi Hoguet n° 70-9 du 2 janvier 1970, tel que modifié par la loi Élan n° 2018-1021 du 23 novembre 2018).

Pourtant, il arrive parfois que les propriétaires de biens en vente, afin de gagner du temps, souhaitent être aidés par une tierce personne qu'ils désirent rémunérer pour sa participation. Or les particuliers ne peuvent émettre de facture (ni note d'honoraires ou quelle que soit la terminologie utilisée).

La rémunération peut se faire sous forme de cadeau, ou d'un petit pourcentage du prix de vente. L'article 240 du Code général des impôts impose aux professionnels qui versent des commissions de les déclarer à l'administration fiscale, en précisant qui est le bénéficiaire. 

Les gains doivent être déclarés avec les revenus de l'apporteur d'affaires, sur l'annexe 2042 C concernant les bénéfices non commerciaux. Ils doivent cependant garder un aspect exceptionnel et ponctuel.

Télécharger le document Ooreka

Apporteur d'affaires immobilier régulier réservé aux professionnels

L'article 110-1 du Code de commerce prévoit explicitement que les opérations d'intermédiaire pour une vente immobilière sont des actes de commerce, soumis à loi. Les personnes intervenant régulièrement dans des processus de vente immobilière n'ont pas d'autre choix que de disposer d'un cadre juridique leur autorisant à percevoir des commissions.

De plus, l'apporteur d'affaire doit être à jour de cotisations sociales.

Lorsqu'il s'agit de simple communication d'identité, l'apporteur d'affaires peut exercer en freelance, en tant qu'autoentrepreneur par exemple.

Le portage salarial immobilier peut être également envisagé, si l'apporteur d'affaires ne souhaite pas gérer l'aspect administratif.

Enfin, lorsque les prérogatives de l'apporteur vont au-delà de la mise en relation, et qu'il répond aux exigences de la profession, il a tout intérêt à devenir agent immobilier.

Alors que l'économie collaborative prend son envol grâce à Internet, des sites proposent de rémunérer les apporteurs d'affaires immobiliers, les invitant à s'inscrire en tant qu'autoentrepreneurs s'ils en font une activité régulière.

Lire l'article Ooreka
Achat Immobilier

Achat Immobilier : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur les biens et les modalités
Télécharger mon guide