Réserver un logement

Sommaire

Réserver un logement

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Lorsque vous achetez un bien immobilier sur plan en VEFA (vente en l'état de futur achèvement), vous signez au départ ce que l'on appelle un contrat de réservation, dont les termes sont très encadrés par la loi. Cela vous permet de réserver le logement.

L'achat en VEFA est donc relativement sûr, ce qui ne vous empêche pas de bien vérifier que toutes les clauses nécessaires sont présentes noir sur blanc.

Voici la marche à suivre pour réserver un logement.

 

 

1. Choisissez entre une signature sous seing privé ou devant notaire

La signature peut très bien se faire entre vous et le vendeur, c'est ce que l'on appelle « sous seing privé ».

Si vous choisissez de consulter un notaire, le vendeur ne pourra pas vous le refuser, mais la plupart du temps vous devrez vous acquitter des frais par vous-même.

2. Vérifiez la présence de toutes les mentions nécessaires

Parmi les mentions les plus importantes, votre contrat de réservation doit comporter :

  • la description du logement : nombre de pièces, surface, dépendances… ;
  • les matériaux utilisés ;
  • le prix prévisionnel de vente ;
  • le planning des paiements, qui lui aussi est réglementé ;
  • les conditions de révision du prix de vente. Effectivement, le prix peut varier de 5 % maximum, mais doit suivre l'évolution d'un indice précis, en général l'indice des prix de la construction de l'INSEE ;
  • le montant du dépôt de garantie, qui est réglementé ;
  • le délai maximum jusqu'à la remise des clefs ;
  • la clause de rétraction, vous permettant de vous retirer de la vente si vous n'avez pas obtenu de crédit immobilier.

3. Versez un dépôt de garantie

Le vendeur va vous demander de lui verser un dépôt de garantie, qu'il n'a de toute façon pas le droit d'encaisser.

Votre dépôt ira sur un compte bloqué ou sera conservé par un notaire à la Caisse des Dépôts et consignations.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Ne versez pas trop !

Le dépôt de garantie que vous allez verser ne doit pas dépasser un certain montant :

  • 5 % du prix de vente estimé s'il est prévu moins d’un an entre la signature du contrat de réservation et l’acte définitif de vente.
  • 2 % du prix de vente estimé s'il est prévu entre 1 et 2 ans entre la signature du contrat de réservation et l’acte définitif de vente.
  • Aucun dépôt de garantie ne peut être exigé s'il est prévu plus de 2 ans entre la signature du contrat de réservation et l’acte définitif de vente.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Achat Immobilier

Achat Immobilier : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur les biens et les modalités
Télécharger mon guide